Privés de liberté, mais pas de cœur

Collectif de personnes détenues qui organisent des événements sportifs en détention pour de grandes causes

Des défis sportifs

Courir plus de 100 km, mobiliser détenus, surveillants et citoyens pour des semis-marathons, courses de vélo d'appartement : les événements organisés cherchent à faire participer le plus de personnes dans une ambiance festive, collective et solidaire.

montés par des personnes détenues

Accompagnés par l'association Champ Libre afin de faciliter les rencontres et le lien avec l'extérieur, le collectif monte ses propres événements dans l'enceinte de la Maison Centrale.

avec un objectif caritatif.

«Privés de liberté mais pas de cœur»: c'est le slogan du collectif Robins des murs, qui sélectionne à chaque événement l'association à laquelle il transférera ses dons : le Secours Populaire de Poissy, l'association Aïda, etc.



Le manifeste

« Etant grand amateur de sport et le pratiquant de façon intense depuis mon plus jeune âge, j’ai pris goût à me lancer des défis sportifs et fédérer les gens autour de ma personne. En 2015, mon premier défi a été de boucler la distance de 100 km dans un lieu restreint. Et c’est lors de ma seconde réitération du 100 km en 2016 que j’ai eu l’envie d’associer cette épreuve extrême à une action caritative. (…) Après l’énorme récolte et le projet sportif qui s’est réalisé grâce à tous mes compagnons nous espérons et nous ferons par la suite quelque chose de plus gros grâce à votre générosité : GENTILS PHILANTHROPES. 
En attendant, nous, les Robins des murs retournons à la forêt de Sherwood afin de concocter un nouveau piège pour bien sûr prendre aux riches et redistribuer aux pauvres. C’est avec impatience que j’espère grâce à vous troquer mes vêtements de R.A le plus rapidement possible pour remettre ma tenue de Robin. »